Looking for something?

Qui sommes-nous ?
Notre association a pour objet la pratique de l’aéromodélisme sur les pentes du Cap Blanc-Nez.

La double adhésion :
– à la Fédération Française d’Aéro-
modélisme,
– et à l’association VDP Blanc-Nez,
est obligatoire pour voler sur les pentes du site.

Adhérez maintenant
Plus sur l'association
Les tarifs
Plus sur l'adhésion

Règlement intérieur VDP Blanc-Nez

À partir du 1er Novembre 2016 cette version de règlement intérieur est la seule en vigueur et annule les versions antérieures.

Le règlement  n’est pas fixé dans le temps et peut évoluer suivant les impératifs techniques et administratifs.

 

Article 1 : Modalités d’adhésion :
Pour devenir membre de l’association, il faut s’inscrire à l’association VDP Blanc-Nez, payer sa cotisation annuelle, ET adhérer à la Fédération Française de Modélisme (FFAM).
Par son adhésion à l’association VDP Blanc-Nez, TOUT MEMBRE S’ENGAGE A RESPECTER CE RÈGLEMENT.

Article 2 : Adhésion à l’association VDP Blanc-Nez :logo
L’adhésion se fait uniquement par le site internet de l’association.
Il suffit de se rendre sur la page adhésion : https://vdp-blanc-nez.com/adhesion/  et de s’inscrire.
Le futur membre reçoit alors par mail son N° d’adhérent et un mot de passe.
Ces identifiants serviront ensuite à se connecter à partir de la même page adhésion, la procédure se terminant par le paiement par carte bancaire.
Le paiement de la cotisation annuelle se fait par carte bancaire sur le site Internet de l’association.
Exceptionnellement un paiement par chèque est accepté lors de l’assemblée générale pour les personnes inscrites par Internet ayant suivies toute la procédure précédant le paiement.

Article 3 : Adhésion à la FFAM
L’adhésion à la FFAM est obligatoire pour devenir membre de l’association VDP Blanc-Nez. Elle se fait par l’intermédiaire du site Internet de l’association selon 3 cas :
Cas 1 : Si la personne est déjà affiliée à un club FFAM, elle doit fournir les références de sa licence en cours de validité au moment de son adhésion à l’association VDP Blanc-Nez.
Cas 2 : La personne s’inscrit à la FFAM par le biais de l’association en payant sa cotisation annuelle à l’association et la licence FFAM obligatoirement.
La licence FFAM et l’assurance liée à celle-ci ne sont plus valides le 31 décembre à minuit de l’année de la licence FFAM
Cas 3 : Personnes de passage :
– pour les étrangers n’ayant jamais été inscrits à la FFAM : passeport FFAM loisir valable 1 mois.
– pour les français n’ayant jamais été inscrits à la FFAM : passeport découverte FFAM valable 1 mois et non renouvelable les années suivantes.

Article 4 : Port du badge
La carte d’adhérent VDP est téléchargeable sur le site Internet de l’association pour les membres à jour de leur cotisation VDP Blanc-nez et en règle vis-à-vis de la FFAM.
Un porte-badge ainsi qu’un tour de cou estampillé VDP Blanc-Nez seront remis aux nouveaux adhérents dès que possible sur la pente.
Seuls les membres de l’association VDP Blanc-Nez, porteurs du badge VDP Blanc-nez (obligatoire) et de la licence FFAM, bien en évidence sur eux, sont autorisés à voler sur le site.
Les membres du bureau VDP Blanc-Nez sont habilités à faire cesser la pratique des aéromodélistes non munis du badge et/ou de la licence FFAM.
Les autorités, gardes nature d’EDEN62 ou gendarmes sont habilités à faire cesser la pratique des aéromodélistes non munis du badge et/ou de la licence FFAM et pourront verbaliser les contrevenants.

Article 5 : Rencontre Amicale, Compétition, Venue de Média, Démonstration
Toute rencontre amicale, compétition ou venue de média nécessite l’aval du bureau de l’association, du gestionnaire du site EDEN62, et du propriétaire des terrains, le Conservatoire du Littoral.
Toute démonstration amicale sera soumise à l’approbation préalable du bureau.

Article 6 : Comportement sur la penteDSC09782
Les pratiquants adopteront un comportement calme et amical.
Les pilotes doivent se dire bonjour en arrivant pour maintenir la convivialité.
Ils répondront aimablement à toute demande de renseignements des membres du bureau ou des autorités.
Il est demandé aux pratiquants ne pilotant pas :
– d’aider à la surveillance des évolutions des autres planeurs,
– d’assister les pilotes non experts pendant le vol,
– de conseiller les non habitués du site.

Article 7 : Organisation des vols
– Il faut veiller à ne pas mettre en danger les personnes fréquentant le site.
– Le survol à basse altitude des pilotes et espaces (chemins) recevant des visiteurs est interdit.
– La hauteur maxi de vol est de 100 mètres au dessus du relief.
– Les pilotes doivent être regroupés afin de pouvoir communiquer.

– Les passages devant la pente doivent être annoncés. On indique la direction dans laquelle arrivera le modèle ( Ex : passage par la droite, par la gauche) et on vérifie que les autres pilotes ont compris le message avant d’effectuer la manœuvre.

– Les passages rapides convergents vers les pilotes ou les promeneurs sont strictement interdits. Un passage convergent signifie que le modèle se dirige vers les pilotes ou les promeneurs à grande vitesse.

Article 8 : Planeurs autorisés
Seuls les planeurs et moto planeurs électriques non bruyants sont autorisés.
Un moto planeur est un planeur qui utilise le moteur de façon accessoire pour prendre de l’altitude. Il dispose d’une hélice repliable ou rétractable.
Sont interdits :
– les modèles de catégories B (poids supérieur à 25 kg),
– les avions thermiques (moteur à explosion, réacteur, turbine),
– les hélicoptères,
– tous les modèles bruyants en général (exemple : F5C de compétition).
Pour faire voler un modèle interdit, une autorisation doit être demandée au bureau de l’association.

Article 9 : Nombre de planeurs en vol
Le nombre de planeurs volant en simultané est limité à 8 planeurs

Article 10 : vol de combat et de patrouille
Le vol de combat doit se pratiquer en avant de la pente et dans des conditions de sécurité maximale pour les visiteurs des sites.
Les modèles ne doivent pas être emportés en arrière de la pente.
Toute évolution de groupe (combat, vol de patrouille) doit être annoncée au préalable à tous les pilotes en vol qui doivent avoir donné leur accord.

Article 11 : Grands planeurs
Définition : est considéré comme grand planeur tout modèle d’un poids supérieur à 7,5 Kg.
L’utilisateur de grand planeurs doit être en règle avec les différentes catégories de gros modèles. Il doit faire évoluer son modèle avec sécurité.

L’espace autour des pentes étant limité surtout au Cap Blanc-Nez, le vol des grands planeurs est organisé dans les conditions suivantes :
– le grand planeur doit évoluer autant que possible en avant de la pente pour ne pas gêner les autres pilotes,
– le pilote reste seul responsable des conséquences des vols de son planeur. L’association décline toute responsabilité en la matière,
– les pilotes qui ne connaissent pas le site doivent se faire assister par un autre pilote pour le décollage, le vol et l’atterrissage

Article 12 : Protection de la faune et de la flore
Les sites de vol font partie d’espaces naturels protégés, aussi toutes les précautions s’appliquant à ces espaces sont applicables. Ces précautions sont affichées par des panneaux situés à l’entrée de ces espaces. Des gardes nature effectuent régulièrement des contrôles.
En cas d’envol massif des oiseaux, il faut revenir le plus possible dans les terres, si l’envol massif continue, poser immédiatement.

Article 13 : Délimitation des zones autorisées
Sur les pentes du Blanc Nez, les pratiquants utilisent un des quatre postes de pilotage prévus sur le plan annexé et respectent les zones de vol autorisées. Idem pour la pente des chasseurs (poste du Grand Sacquelet).

Pour tous les sites, il faut respecter les volumes de vol prévus dans les protocoles conclus avec l’aéroclub du boulonnais et avec l’aérodrome du Calaisis (voir les plans en annexe).
Ces volumes de vol sont inscrits dans les cartes aériennes officielles.
La hauteur maxi d’évolution des aéromodèles est de 100 mètres au dessus du relief.

Article 14 : Accès aux postes de pilotage

– Pour les pentes du Blanc Nez :
Pour les postes n° 3 – NORD-OUEST (face à la mer) et n°4 – NORD EST, les pratiquants utilisent le chemin prévu pour tous les visiteurs du cap Blanc-Nez.
Pour les postes n°1 SUD OUEST et n° 2 SUD EST, les pratiquants empruntent le chemin qui redescend sur la gauche à la sortie du parking vers Escalles, puis le portillon situé dans le virage, à droite du chemin.
Les portillons sont munis d’un cadenas à code qui change chaque année. Une fois franchi, le portillon doit être refermé aussitôt.
Après votre vol sur le site vérifiez que le portillon est bien verrouillé avec le cadenas.

– Pour la pente des chasseurs :
Elle est utilisable par vent de Nord – Est. Elle est située au sommet d’une petite route entre Peuplingues et Sangatte : au lieu dit Belle vue. (Longitude : 01°44’55 » E et Latitude : 50°55’47 » N).
Il faut laisser sa voiture au début du chemin forestier et marcher 300 metres. Seules les personnes à mobilité réduite sont autorisées à garer leur véhicule près du poste de pilotage.

– Pour tous les postes :
Le public ne doit pas accéder aux postes de pilotage.
Sous votre responsabilité, des personnes peuvent vous accompagner mais ne peuvent piloter sauf si ces personnes ont une invitation de l’association VDP Blanc-Nez.

Article 15 : Période d’autorisation de vol
Le poste n° 3 NORD-OUEST est autorisé seulement du 15 juillet au 31 janvier.

Les autres postes de pilotage sont autorisés toute l’année et les pratiquants s’engagent à ne pas survoler la falaise du 1er Février au 14 juillet inclus.

Article 16 : Fréquences
– Seules les fréquences autorisées en France sont utilisées.6A5Z1317
– L’utilisation de la fréquence 2,4 Ghz est vivement recommandée.
– Toute personne arrivant sur le site de vol doit demander l’ensemble des fréquences aux modélistes présents (sécurité des personnes). Il ne faut pas allumer son émetteur sans être sûr d’être seul sur la fréquence.

Article 17 : Atterrissages
– Ils se font au plus proche de la zone autorisée.
– Seul le pilote ou une autre personne munie du badge peut récupérer le planeur.
– Les pratiquants respectent au maximum la flore et la faune.

Article 18 : Responsabilité
– Chaque membre est responsable des ses actes.
– L’association ne peut être tenue pour responsable des actes d’un de ses membres.
– Tout incident éventuel doit être porté à la connaissance du bureau de l’association.

Article 19 : Invitation de pratiquants non membres de l’association
Tout membre actif de l’association (licence FFAM souscrite auprès de VDP Blanc-Nez) peut inviter au maximum une fois par an des pratiquants non adhérents. Les invités doivent pouvoir justifier d’une assurance valable pour l’aéromodélisme. Le membre actif doit prévenir par écrit le président de l’association pour obtenir des badges invités.

Article 20 : exclusion
Tout membre ayant un comportement dangereux, ou ne respectant ce règlement sera exclu de l’association après délibération du bureau.

Article 21 : Respect de la convention
Les membres de l’association s’engagent à respecter la « convention d’autorisation de la pratique de l’aéromodélisme sur le site du Cap Blanc-Nez » signée par le Conservatoire, Eden62, le Département et l’association VDP Blanc-Nez.

Article 22 : conduite à tenir en cas d’accident sur un site de vol VDP Blanc-Nez

En cas d’accident :
– Prévenir dès que possible le président, le vice-président, le secrétaire ou le trésorier, les numéros de téléphone sont sur les cartes de membres et dans l’annexe 1 de ce document – ou utiliser la page contact du site internet : https://vdp-blanc-nez.com/contact/
– Si pas de possibilité de joindre les membres du bureau de VDP Blanc-Nez, joindre le président de la Ligue d’aéromodélisme des Hauts de France (LAM HDF), M. HOUEL tél : 03 20 02 21 22 / 06 61 17 21 22 ou le bureau de la FFAM 01 43 55 82 03 (semaine uniquement l’après-midi).

Pour déclarer l’accident :
– Utiliser le formulaire de déclaration d’accident de la FFAM : ffam-declaration-sinistre. Si un véhicule est impliqué, il faut joindre en plus le constat amiable automobile.
– Si une personne est dans l’incapacité de signer, l’indiquer ou trouver un témoin qui fera une déclaration sur l’honneur en précisant son nom et son adresse.
– En cas de présence de témoins, il faut récupérer leur nom, adresse et N° de téléphone.
– En cas d’accident matériel il faut joindre à la déclaration un devis estimatif de réparation.
– En cas d’accident corporel, il faut joindre à la déclaration le certificat médical.

La déclaration doit être rédigée de façon lisible et être la plus précise et complète possible, ce qui est de nature à raccourcir le délai de traitement et d’indemnisation. Elle doit être signée par l’assuré auteur ou victime de l’accident et par le président du club, puis transmise à la FFAM au plus tard dans les cinq jours après survenance du sinistre. Elle peut éventuellement être transmise dans le délai imparti par fax (01 43 55 79 93) ou par mail (ffam@ffam.asso.fr) mais cette facilité ne dispense pas de l’expédition de l’original par voie postale : FFAM, 108 rue St-Maur 75011 PARIS .

Président de la Ligue d’aéromodélisme des Hauts de France LAM HDF :
M. HOUEL André

Annexe 1 : Le Bureau de l’association VDP Blanc -Nez

Association VDP-BLANC-NEZ   Club affilié FFAM n° 503  LAM HDF
93 impasse du mont Pinet 62231 PEUPLINGUES

Le comité directeur :
Président  : BOURRIER Philippe
Vice-Président : LAMARRE Henri
Secrétaire : KALTENBACH Louis
Trésorier : QUENTON Frédéric
GIERSZAL François
GIBOULOT Franck
CREVECOEUR Philippe

Annexe 2 : Les pentes du Cap Blanc-Nez

Annexe 3 : La pente dite « des chasseurs » ou du « grand Sacquelet »

Annexe 4 : Protocole Cap Blanc-nez – volume de vol

Protocole Cap

Annexe 5 : Protocole Grand Sacquelet (chasseurs) – volume de vol

volume chasseur 2