Looking for something?

Qui sommes-nous ?
Notre association a pour objet la pratique de l’aéromodélisme sur les pentes du Cap Blanc-Nez.

La double adhésion :
– à la Fédération Française d’Aéro-
modélisme,
– et à l’association VDP Blanc-Nez,
est obligatoire pour voler sur les pentes du site.

Adhérez maintenant
Plus sur l'association
Les tarifs
Plus sur l'adhésion

Compte-rendu de l’assemblée générale de l’association VDP-Blanc-Nez du samedi 7 décembre 2019

Restaurant « Au vol au vent » Aéroport Calais-Dunkerque, 230 avenue Henri Sainsard, 62730 Marck.

Début de l’AG à 17 h
Membres présents du Comité directeur de l’association VDP Blanc Nez :
Philippe Bourrier (président), Frédéric Quenton (trésorier), Henri Lamarre (vice président), Philippe Crevecoeur, François Gierszal, Louis Kaltenbach (secrétaire).
19 membres sont présents ou représentés.
VDP Blanc-Nez est donc un « club important » et représente donc près de 80 licences FFAM chaque année.

> Évolution du nombre de membres de l’association

Les membres de l’association en 2019 : 161 membres et 5 passeports (adhésion pour un mois). La répartition par nationalité : 1 Norvégien, 1 Allemand, 1 Béninois, 3 Néerlandais, 59 Belges et 96 Français.
En 2018, nous étions 139 membres à l’année et 9 passeports.
En 2017 : 165 membres à l’année et 7 passeports.
En 2016 : 136 membres à l’année et 12 passeports.

> Respect de la convention avec le conservatoire du littoral
Le président félicite les membres pour le respect de cette convention. Aucun souci vis à vis des autorités. Il faut continuer dans cette voie.

> Question : comment sont gérés les groupes qui viennent voler ?
Des clubs viennent plus ou moins régulièrement, ils sont tous membres de VDP et préviennent à l’avance de leur venue. Globalement cela se passe plutôt bien. Il est parfois nécessaire de recadrer certains comportements (styles de vol, poste de pilotage)…

> Respect de l’interdiction du survol de la falaise
Dans le courant de l’année, Eden62 a indiqué au président qu’un ornithologue avait constaté cet été, avec photos à l’appui, que des planeurs de membres de VDP Blanc-Nez avaient survolé la falaise, par vent de sud-ouest, à partir du trou d’obus, lors d’une période non autorisée (avant le 15 juillet).
Il est important que nous respections bien la convention signée avec le Conservatoire. Elle prévoit une interdiction du survol de la falaise entre le 1er février et le 14 juillet.
Nous avons effectué des vols tests pour reproduire les trajectoires litigieuses et avoir ainsi une vision précise du problème. Le vice-président Henri pilotait notamment un Alpina, des membres VDP (courageux) étaient situés au bord de la falaise et indiquaient au moyen d’un drapeau les dépassements vers la mer.
Conclusions :
– A partir du trou d’obus, lorsque le planeur est loin devant soi, en direction du gris Nez, il est très rare de dépasser la falaise dans nos trajectoires habituelles, le planeur (de 4 mètres pourtant) étant rapidement trop loin et donc peu visible.
– Par contre, directement à droite du poste de pilotage, on s’est aperçu que le trait de côte présente une particularité, la falaise est effondrée, donc plus proche de nous. Le pilote ne voyant pas cette échancrure cachée par une bute, a tendance à dépasser la falaise à cet endroit. Des photos tests prises de la plage et les enregistrements GPS ont confirmé cette analyse.

– Il faut donc faire attention à ne pas voler dans cette zone située directement à droite du pilote par vent de sud-ouest, pour bien respecter notre convention. Le comité fera une communication plus détaillée par mail sur le sujet auprès de l’ensemble des membres.

> Renouvellement de la convention avec le conservatoire du littoral
La convention est valable 3 ans et prendra fin en mars 2020. Elle devrait être renouvelée.
Il existe un projet d’arrêté préfectoral « Protection du Biotope » préparé par la DREAL qui pourrait limiter certaines activités humaines sur le périmètre du grand site des 2 Caps pour protéger faune et Flore. En particulier le Cap Blanc-nez avec le réchauffement climatique est l’un des derniers sanctuaires de la mouette tridactyle en France.
Frédéric Quenton, notre trésorier, participe à certaines réunions sur le sujet en tant que délégué régional FFAM « vol de pente ». Rien n’est encore décidé concernant notre loisir, mais il faut rester vigilant.
Pour l’instant nos deux principaux interlocuteurs sont le Conservatoire du Littoral (propriétaire) et EDEN 62 (gestionnaire). Ils sont favorables au renouvellement de la convention.
Les points positifs de notre association sont le rôle de sentinelle que nous assurons sur le site ainsi que le respect du règlement par nos membres.
Le point négatif de notre activité est le risque potentiel d’impact sur les oiseaux. Le Conservatoire et EDEN62 sont à l’écoute du GON (groupe ornithologique du nord). Il faut signaler qu’un ornithologue a indiqué lors d’une récente réunion de préparation de l’arrêté biotope, que le modélisme n’a pas d’impact sur le comportement des oiseaux du Cap Blanc-Nez.
Le président rappelle que les moteurs électriques doivent rester accessoires au vol des planeurs et en aucun cas utilisés la majeure partie du temps. De plus, l’utilisation de moteurs électriques puissants et bruyants sont interdits par notre règlement intérieur

Conformément à ce qui nous avait été indiqué lors du dernier renouvellement de la convention, le Conservatoire du Littoral inclura dans la prochaine convention le versement d’une redevance d’occupation de l’espace naturel et nous demande de consulter nos membres à ce sujet ( voir point augmentation approuvée de la cotisation ci-après). Le conservatoire souhaite aussi que nous contribuions à la sensibilisation pour la protection du biotope. Après discussion, les membres de l’assemblée proposent de réaliser une ou plusieurs opérations de nettoyage comme réalisées par le passé. Nous restons aussi attentifs à des demandes de participation à des opérations de sensibilisation.

Bilan de la rencontre PSS et vieilles toiles 2019
Le mauvais temps a perturbé cette édition. Nous avons pu voler le samedi après-midi dans un vent très soutenu. Encore une fois le club « les Accros du servos » était bien représenté.
     Les photos de la rencontre + La vidéo projetée lors de l’AG
Pour l’an prochain, la rencontre pourrait éventuellement être programmée avec une 2° date de repli en cas de mauvais temps.
Les thèmes pour 2020 : PSS, PPRC, Biplans, Bataille d’Angleterre, Jets, Vieilles toile, Modèles insolites.

> Présentation des comptes 2019 par le trésorier Frédéric Quenton
https://vdp-blanc-nez.com/wp-content/uploads/2019/12/Présentation-AG-07_12_19.pdf
La trésorerie est saine. L’épargne augmente et servirait pour une éventuelle action utile dans le cadre du renouvellement de notre convention.
Les frais d’hébergement du site Internet sont offerts par François Kaltenbach, fils de Louis.

Ces comptes ont été vérifiés et approuvés par Alain Danès qui a eu réponses à toutes ses demandes d’explications.
Adoption à l’unanimité

> Nomination d’un vérificateur aux comptes pour 2020
Yves Brocard se porte volontaire pour cette tâche.
Adoption à l’unanimité

> Renouvellement du comité directeur (bureau)
Pour respecter nos statuts, le président et l’ensemble du comité démissionnent. Ils se représentent immédiatement.
Deux nouveaux membres sont candidats pour intégrer le comité : Alain Danès et Raymond Cronimus.
Adoption à l’unanimité.

> Montant de la cotisation annuelle pour la saison 2020 / 2021 (à partir du 1er septembre 2020)
Comme il faudra régler une redevance annuelle pour l’occupation des espaces naturels, le comité prévoit d’augmenter la cotisation.
Après discussion avec l’assemblée, le président propose une augmentation de 2€, soit une cotisation de 17€ pour la saison démarrant en septembre 2020.
Adoption à l’unanimité

> Nouveau N° des cadenas de portillon (à partir du 1er janvier 2020)
Le nouveau code des cadenas sera en vigueur à partir de janvier 2020, il a été communiqué aux membres présents à l’AG.
Il sera indiqué pour tous les membres à partir du 1er janvier, sur la carte VDP 2020 accessible par le site Internet.
Les adhérents à jour de leur cotisation peuvent consulter, télécharger et imprimer leur carte VDP à tout moment sur le site Internet (utile en cas de perte). Il suffit de retourner sur la page adhésion et d’indiquer son identifiant et son mot de passe.
Cette carte sera remise à jour à partir de janvier 2020 avec le nouveau code : soit l’adhérent recopie à la main le nouveau code sur sa carte 2020 déjà imprimée depuis septembre 2019, soit il imprime une nouvelle carte.
Veillez à bien refermer le cadenas derrière vous.

> Partenariat avec le club de Marck pour l’utilisation de leur local
Le club d’aéromodélisme de Marck accepte d’accueillir dans son atelier des membres de VDP Blanc-Nez pour développer des projets collaboratifs.
L’adhésion à verser au club de Marck est de 15 euros. Les participants fabriquent eux-mêmes les pièces et paient les matériaux utilisés (EPP) ainsi qu’une somme pour la découpe CNC.
Chaque membre cotisant peut amener un invité.

Le vice président Henri Lamarre encadre l’accès à ce local en concertation avec le Club de Marck.
Les séances ont lieu le mardi après-midi – le rendez-vous est indiqué sur le forum dans le sujet Atelier.
Le projet club en cours est la fabrication de kit jet de combat en EPP noir.
Un autre projet serait la découpe d’ailes volantes.

> Questions diverses :

L’accès au forum se fait désormais avec le même identifiant et le même mot de passe que pour l’adhésion à l’association VDP Blanc-Nez.
Plus de renseignements ici.
Pour accéder rapidement et directement aux derniers messages, il est recommandé d’utiliser ce lien qui classe les messages du plus récent au plus ancien.

Loi drone suite
Les membres de VDP Blanc-Nez (tous affiliés à la FFAM) n’auront pas à placer le dispositif de signalement (transpondeur) dans leurs modèles pour voler sur les pentes VDP Blanc-Nez et sur la plupart des sites déclarés à la DGAC.
Le transpondeur est obligatoire pour un membre VDP s’il vole avec un modèle de plus de 800 g sur un site non déclaré à la DGAC ou sur un site déclaré mais classé « sensible » (proche d’une prison, d’une centrale nucléaire ou d’une usine type Seveso).

Fablab
Jean François Laine signale la possibilité d’utiliser les service du FabLab, situé à Calais Cœur de vie.
Le Fab Lab Côte d’Opale s’adresse aux particuliers en leur donnant accès aux machines-outils (imprimantes et scanner 3D, découpe laser, fraiseuse numérique, découpe vinyl, etc.).

La séance est levée à 19h25.
Le président invite les membres au pot de l’amitié au restaurant « Au vol au vent ». Certains sont restés pour le repas.